De dimanche en dimanche

19ème dimanche ordinaire

1ère lecture : Sagesse 18, 6-9

Abraham, seul, reçoit la promesse, il y croit; et, quand la venue d'Isaac lui en prouve la première réalisation, sa foi se transforme en rires. De la même promesse, le peuple attend la pleine réalisation, dans la même foi, caché lui aussi dans la nuit et le secret des maisons. Appelé par Dieu il est présent au rendez-vous. Ainsi, c'est toujours le Seigneur qui prend l'initiative et la grandeur de l'homme consiste à y répondre en croyant.

Sur cette verticalité du rapport de l'homme à Dieu se greffe l'horizontalité de la communion fraternelle voulue par Dieu. Car le sacrifice de la Pâque en l'honneur de YHWH s'accompagne du commandement de solidarité pour le meilleur et pour le pire; mieux encore, la Pâque fonde et exige le précepte d'amour fraternel.

Il nous est demandé de croire, d'aimer et d'exulter de joie, comme nos pères.

 

Ajouter un commentaire