Jacob – Israël

BERLIN, GERMANY, FEBRUARY – 16, 2017: The painting of The Jacob’s Ladder in church Marienkirche by Michal Conrad Hirt (1642).

Genèse 30, 37-39.41-42

37. Jacob se procura des baguettes fraîches de peuplier, d’amandier et de platane. Il y enleva de petites bandes d’écorce pour y faire apparaître des rayures blanches.

38. Il disposa les baguettes rayées dans les abreuvoirs, sous les yeux des bêtes, car elles s’accouplent volontiers quand elles viennent boire.

39. Les bêtes s’accouplèrent donc devant les baguettes, si bien que les chèvres donnèrent naissance à des chevreaux qui avaient des rayures et de petites ou de grandes taches.

41. Chaque fois que des bêtes robustes s’accouplaient, Jacob plaçait les baguettes sous leurs yeux dans les abreuvoirs, pour qu’elles s’accouplent devant ces baguettes.

42. Mais quand les bêtes étaient chétives, il ne mettait pas de baguettes : ainsi les bêtes chétives étaient pour Laban et les robustes pour Jacob.

Genèse 35, 4

Alors ils remirent à Jacob toutes les statuettes de dieux étrangers qu’ils possédaient, ainsi que les anneaux qu’ils portaient aux oreilles. Jacob enfouit le tout sous le grand arbre qui est près de Sichem.